remboursement

Depuis le 1er janvier 2012, certains contraceptifs sont remboursés:

- à 80%
- pour les jeunes femmes de moins de 25 ans
- pour certaines, pilules, anneaux, patches et ceci pour 13 cycles de contraception par année
- exception : méthodes nécessitant une intervention médicale telles que stérilet, hormonal ou au cuivre, implant.

Saluant ce premier pas, le Planning n'en n'est pas moins conscient de ses limites.

Le Planning milite pour un accès universel aux moyens de contraception, sans limite d'âge ou de méthodes, à condition qu'elles soient sûres et fiables.

La gratuité de tous les moyens de contraception est possible au Planning Familial pour les femmes en situation financière difficile quelque soit leur âge et quelque soit la méthode.

Les méthodes non prises en charge, stérilets et implant, méthodes dites « à longue action » puisqu'en place pour plusieurs années, sont un moyen de prévention efficace pour éviter les grossesses non désirées et leur répétition. Nous les posons au Planning. Bien entendu, nous adaptons la prescription à chaque cas, chaque situation de vie.

Nous exhortons le Gouvernement à inclure ces moyens de contraception dans sa mesure et d'y inclure toutes les femmes !

Plus d'informations sur le site Sante.lu (FR-DE-EN-PF)