pilule

La pilule contraceptive est-elle un moyen de contraception efficace à 100 % ?

Elle est un moyen de contraception efficace si et seulement si elle est prise correctement. Mais en raison d'accidents fréquents d'utilisation (oubli, vomissements, prise de certains médicaments, etc.), des grossesses peuvent survenir dans 3 à 20% des cas.

S'il vous arrive de l'oublier fréquemment, consultez votre médecin pour discuter d'une méthode qui vous conviendra mieux.

Existe-t-il plusieurs types de « pilules » ?

Il y a une trentaine de marques de pilules, mais deux types seulement : les pilules combinées (mono-, bi- ou triphasique) et les pilules purement progestatives afin de répondre aux besoins de chaque femme.

Peut-on tomber enceinte si on n'oublie jamais sa pilule ?

OUI, on peut tomber enceinte sans avoir oublié sa pilule, mais c'est extrêmement rare ! Aucun moyen de contraception n'est efficace à 100 % !

Un oubli de la pilule au milieu de la plaquette est-il plus grave que l'oubli du premier comprimé de la plaquette ?

Un oubli en début de plaquette est plus préoccupant qu'un oubli en milieu ou en fin de plaquette. Mais quel que soit le moment du cycle, un oubli de pilule augmente toujours le risque de grossesse non désirée. Des précautions supplémentaires s'imposent.

Si on utilise une méthode de contraception hormonale à long terme (plus de dix ans), le risque d'infertilité féminine augmente-t-il ?

De nombreuses études ont montré que la contraception orale n'entraîne de pas stérilité. Il s'agit-là de préjugés datant des années soixante afin de dissuader les femmes d'avoir recours à une contraception orale.

Faut-il faire chaque année une pause de pilule d'un mois ?

Non. Jadis les pilules contraceptives étaient très fortement dosées. Un comprimé contenait la dose hormonale de pratiquement toute une plaquette d'aujourd'hui. Il fallait donc faire une pause afin que les ovaires reprennent leur fonction. Aujourd'hui, les pilules étant très faiblement dosées, ce n'est plus nécessaire. Au contraire, une pause de pilule ou d'un autre moyen de contraception hormonale peut faire plus de mal que de bien : après l'arrêt d'une contraception hormonale, les règles tardent parfois à venir (jusqu'à 6 mois). Dans cet intervalle, bon nombre de femmes tombent enceinte car elles ne prennent pas d'autre moyen de contraception.